Le Gospel

UNE HISTOIRE CENTENAIRE

Le Gospel2017-09-05T22:06:26+00:00

Les origines

En 1730, les Colons partent aux Etats-Unis et emportent avec eux leurs musiques et leurs cultures. On observe alors un brassage de plusieurs musiques (Works-songs, cantiques, psaumes, etc.) qui donneront naissance à la country et aux chants religieux. Plus tard, au XIXème siècle, les colons rencontrent les esclaves venus d’Afrique, imprégnés de leur culture, leurs chants, leurs danses… il y aura un véritable métissage musical qui donnera le Negro-Spiritual, une forme d’expression utilisée par les esclaves noirs américains lors de la guerre de Sécession.

Exemples de Negro Spiritual connus: Swing Low, Sweet Chariot, Nobody Knows the Trouble I’ve Seen.

Après la guerre de Sécession, on observe une profonde appropriation de la musique et des instruments par les descendants d’esclaves. C’est ainsi que sont créés au début du XXème siècle les premiers “quartets” vocaux (composés de deux ténors, un baryton et une basse). Vers la fin des années 30, ils apporteront une évolution marquante dans la manière d’interpréter les chants a cappella, par des innovations harmoniques, rythmiques (claquements de doigts et de mains), puis plus tard par l’ajout d’une section instrumentale.

L’essor du XXème siècle

Au début du XXème siècle, le terme Gospel remplace celui de Negro-Spiritual, de l’ancien anglais Godspell, qui signifie « Evangile ».

Ce sont à la fois les chants religieux des camps de vacances et les musiques populaires qui ont inspirés le Gospel. Ce nouveau genre musical se différencie du Negro-Spiritual en faisant principalement référence au Nouveau Testament, mais également en mettant en scène un aspect spectaculaire influencé par la variété. Milieu composé en majorité d’hommes, c’est à partir de 1945 que les femmes pourront intégrer les quartets, qui deviendront donc des chorales. Par la suite le Gospel se mélange et influence divers domaines culturels et linguistiques. Création de la Soul (« musique de l’âme ») par Ray Charles dans les années 1950 (désacralisation des textes religieux, et paroles plus subversives). Mais également la naissance, à la fin des années 1960, d’un Gospel chanté en Français, principalement dans les églises protestantes de l’Afrique et de l’Europe de l’Ouest, des Caraïbes du Québec.

874addf522d55ba34894036d277165e7pppppppppp